“Je suis coupable de parler.”

“Je suis coupable de parler. Je suis coupable de ne pas parler. Je suis coupable de parler infidèlement à l’immensité du malheur qui fait ma grandeur déniée. On devrait être Dante, et on est Li Pharine. On trahit la malheur, on se trahit.”

– Hélène Cixous, “Orphées Khmers”, Cambodge, Le Génocide Effacé (2011).

Advertisements